CAB International Loisir : site officiel du club de foot de BEGLES - footeo

On est passé à Coteaux

25 novembre 2018 - 21:45

     Après la déroute de vendredi dernier, nous espérions renouer avec le succès ce week-end en nous déplaçant sur le terrain d’une équipe que nous connaissons bien et qui, elle aussi, commence à bien connaître certains d’entre nous...
Nos craignions le froid, les taupes, les lignes tracées au stylo bille mais disons le clairement et sans détour : nous tenons enfin notre partie de référence !  

Attention la suite de ce résumé peut ne pas refléter la réalité. Ce qui précède non plus d’ailleurs.

 

Avec le gros effectif du jour, nous commençons groupés et solidaires. Seul Sylvain, un peu perdu au départ, mettra quelques minutes supplémentaires à entrer réellement dans cette rencontre.   Après une courte période d’observation, nous prenons rapidement les choses en main. Comme l’on pouvait s’y attendre les leaders du jour sont ceux qui jouent quasiment à domicile: Gnoul, Gégé, Adri... Tous trois, aussi à l’aise tactiquement que techniquement sont très présents et font du bien à un groupe qui à toujours a l’esprit la grosse déception du match précédent.

Henry aussi ne se fait pas prier pour enchaîner les gestes qu’on lui connaît et ce malgré une journée de chasse. On enchaine les bons coups. On fait bien tourner et chacun fait plus que sa part. On se parle, mais c’est toujours constructif. Il y aura bien une discussion animée entre Henry et Adri mais sans nuire au collectif. Bien au contraire. Et en face ça commence à avoir du mal à suivre !

On profite pour prendre une belle avance, méritée cette fois ci.   La pause fait quand même du bien, certains commençant à souffrir physiquement du fait de l’engagement inhabituel proposé ce soir. Tout le monde s’hydrate correctement et, vu la profondeur de banc, on se permet même de mettre Adri et Gnoul sur la « banquette ».  

La seconde période fut une copie de la première et nous finirons avec une large avance, fatigués, mais avec le sentiment du devoir accompli ! Il ne restera quasiment rien de notre adversaire. On s’est régalé !

Et pour seulement 10€ par personne !

 

Ben ouais, parce tout ça c’était à la pizzeria après le match. C’est toujours plus sympa à résumer que ce qu’on a fourni sur le terrain quelques heures auparavant.
Pourtant les spécialistes parlaient  de nous avant la rencontre comme « d’une jolie team » à qui « la victoire [était ] promise » surtout qu’ « ils ont Mathias et Matt M bordel! » et  « Adri,Chico,Henry et Seb sur le banc ».   Tuons le suspense tout de suite, c’était pourri.   Coach Chris avait voulu innover avec un 3-5-2 alléchant composé de Matt Hummuls/Ashley Bockenbauer/Sylvain Mattheüs derrière, un milieu de terrain Gnoul Jeromies/Fernando Rous/Antoine Ballock, Gégé Müllar et Mathias Pudolski devant et les jokers à la VMA de 34 Aziz Boatang et Dennys Lohm.  

 

 

 

 

Nous avions terminé le match de Créon avec un petit groin et nous comptions bien nous changer en sanglier gratteur et combatif ce soir. Finalement on récupérera juste le mauvais caractère de la bête.

Complètement paumés tactiquement, on passera les 10 premières minutes à brouter l’herbe trop haute du terrain et, craintifs, à s’écarter de l’adversaire, certes physique, mais complètement à notre portée.   Des chevreuils en quelque sorte. Rien à voir avec les sangliers, si ce n’est que c’est peut-être aussi con. Enfin c’est ce que j’ai compris d’un reportage sur RMC découverte. Il font pas mal de comparatifs entre bestioles. J’aime bien, ça détend, surtout pendant qu’on écrit le résumé d’un match pénible.

Par exemple, crocodile vs castor, cheval vs pigeon, scorpion vs méduse, CAB loisir vs Real Madrid (pas si évident)... Tiens, qui est le plus fort à votre avis entre le rhinocéros et l’éléphant ? Pas facile, hein ! Et ben, il vaut mieux avoir une trompe que des cornes. Mais ça, c’est Gégé qui le dit.  
Bref, je m’égare même si j’aimerais quand même bien savoir s’il y a une vie extra-terrestre. On comprendrait mieux les buts de Greg Effinberg.

 

Donc première mi-temps complètement à l’Ouest. On perdra Gnoul Jeromies, victime de sorcellerie au genou et Matt Hummuls, sur un coup de tête suite à une remarque de Flo Neneur sur sa prestation du jour. On récupérera par contre deux ballons au fond de nos filets.

 

 

Le réajustement tactique indispensable à la mi-temps nous donna un peu d’espoir et d’envie mais le troisième but inscrit sur un corner rentrant brisa notre élan (vs doberman, c’était sanglant celui là). On réagira trop tard, grâce à un vrai but de 9 de Gégé Müllar servi par Seb Brehle. TOR (3-1)

Score final 3-1. Revanche dans 15 jours.  

Ah oui,  et on a aussi perdu Azizou, sur un coup de tête...
 
Les joueurs de Soccer 5 de Talence, qui ne nous réussissent pas vraiment, ne vont pas nous épargner la semaine prochaine, et si on montre pas un autre visage, chez nous, on risque encore de pas beaucoup s’amuser. Pour être clair, on va prendre une branlée. Va falloir montrer les crocs !
   

 

 

Les faits du match:  

  • Les vidéos tactique de Seb ont été vu 45 fois. Chris reconnaîtra être l’auteur des 44 premières. Illusion.
  • Henry était en colère. Contre le 10, le 6, le 8, Matt M, Adri, Antoine, les gilets jaunes, Macron, Lula, la pizza au saumon... Sang chaud.
  • Antoine, après avoir diffusé des vidéos pornographique avent la rencontre, à finalement bien savouré une Calzone en toute fin de soirée. Érotisme.
  • STILL NO F*** CLEAN SHEET !!!!! Ashley.

 

 

 

"Auf geht's,

 

CAB schiesst

 

ein Tor!!!"

Commentaires

---------------

---------------