CAB International Loisir : site officiel du club de foot de BEGLES - footeo

On y arrive pas

10 mars 2018 - 17:26

En l'état actuel du classement, il est difficile de penser que celui ci représente l'équipe de cette saison, tant nous pensions s'être considérablement renforcés par rapport à la saison précédente. Mais c'est pourtant le cas. Avant la réception du CSP, nous pointions à une piteuse sixième place (2 victoires pour 4 défaites) en prenant en compte que pas mal de nos adversaires, contrairement à nous, n'ont pas encore joué la totalité de leur match, affichant 3 ou 4 rencontres au compteur. Donc, potentiellement, notre vrai classement doit se situer entre la 8ième et la 9ième place. Ridicule compte tenu de notre effectif, mais surement mérité.

Coach Chris avait 14 joueurs pour composer sa feuille de match. Nos deux gardiens présents, c'est Flo qui est choisit pour garder nos buts. La défense, elle, est composée de la ferme et alléchante doublette Ash'/Mat' dans l'axe, épaulée par Matt et Azoua sur les côtés. Gnoul et Chris à la récup'. Adrien et Chico pour animer les côtés, et Gégé/Mathias pour marquer des buts. Enfin essayer.

 

Le match débute parfaitement pour nous avec une première occasion nette dès la première minute de jeu. Azoua déborde côté gauche, repique un peu dans l'axe et lance Mathias d'une balle à ras de terre. Celui qu'on surnommait Cavani la saison dernière, puis Jean Christophe Bahebeck depuis quelques mois, se présente seul face au gardien adverse, mais ce dernier à le dernier mot.

La suite de la première mi-temps voit les visiteurs dominer l'entre jeu tout en restant inoffensif grâce notamment à notre impeccable charnière centrale, même si elle est parfois dans l'excès, référence à ce magnifique triple louts-semelle de Mathieu sur la cheville de l'attaquant lusitanien. Le match s'envenime d’ailleurs quelque peu après cette action ce qui vaudra à Azoua de prendre une belle semelle quelques minutes plus tard, rassurant de suite son adversaire, inquiet, en lui lâchant un "Ceci n'est qu'une chute". Enfin, je crois.

Le reste de la première période ne sera pas plus intéressant qu'une allocution du président le 31 décembre. Pauvre.

 

Difficile d'énumérer tous les changements de poste lors de cette seconde période, mais le remaniement tactique aura surement porté ses fruits. Nous passons en 4-2-3-1, avec l'intention de bloquer un peu leur milieu afin de pouvoir exprimer un peu plus nos qualités sur les ailes en récupérant plus vite le ballon.

Plusieurs fois, nous aurons l'opportunité d'ouvrir le score. D'abord Chico, l'homme qui fait envier toutes les propriétés viticoles en ce moment, qui ne parviendra pas à convertir une passe de Mathias, pourtant parfaitement millimétrée.

Nous connaissons tous ces joueurs qui ont donné leur nom à un geste ou un titre comme Panenka, Madjer ou Papin pour sa fameuse papinade. Dorénavant, on aura la Greg'. Cette action qui consiste à recevoir un centre parfait à un mètre des buts et de tout faire pour la rater, mais discrètement. C'est ainsi qu'il ne parviendra pas à ouvrir score vers le milieu de cette mi-temps.

D'autres petites opportunités de notre attaque resteront vierges de succès lors de cette fin de rencontre à défaut de notre défense centrale qui, elle, telle une belle catin, se laissera pénétrer par moment avant de revenir au dernier moment violenter les mollets de nos adversaires par pur plaisir.

Fin du match (0-0).

Encore une fois, nous lâchons des points face adversaires laaaaaaargement à notre portée, pour pas dire plus. Malheureusement, le constat est flagrant: tant que nous jouerons en individualisme, nous n'arriverons à rien. Nous sommes capable de jouer simple, nous avons les joueurs pour. A nous de voir si nous préférons briller individuellement dans ce médiatique championnat loisir, ou alors essayer de développer cette aventure collective de manière à vivre nos rencontres tel que nous vivons nos après match, dans la joie et le plaisir.

Même si nous pouvons tirer un trait sur le championnat, il reste tout de même des rencontres à jouer et à gagner afin de rattraper le haut du classement au mieux que l'on puisse faire. Par ailleurs, si nous voulons ponctuer cette 4ième saison ensemble de manière festive, donnons nous au maximum, encourageons nous, pour aller chercher cette coupe UEFA Burdigala®. Nous pouvons le faire !

 

Les faits du match

- Dorénavant, le rendez vous d'avant match aura lieu à 18h au V'&B' de Bègles. Préparation buccale.

- Mathias a joué attaquant, puis milieu déf, puis latéral gauche, puis milieu droit pour terminer en boite avec sweat et basket. Polyvalence.

- Sylvain arbitre central, Laurent arbitre de touche. Nous avons tout tenté pour gagner ce match, en vain. Corruption muette.

- La rediffusion des meilleures actions de notre défense centrale sera sur Canal+ ce soir, après minuit. #FootPorn

- Nous avons profité de la venue du CS Portugais pour faire quelques devis de réparation du stade et des vestaires. Savoir faire.

Commentaires

---------------

---------------