CAB International Loisir : site officiel du club de foot de BEGLES - footeo

La cote à 1,20 était la bonne

11 février 2018 - 20:22

Se déplacer, dans le fin fond de la Gironde, un vendredi soir quand le thermomètre affiche 0 c° et découvrir un "terrain" où la terre a gagné sa bataille face à l'herbe, tel est notre destiné quand on a choisit de jouer un sport en extérieur qui plus est dans une catégorie aussi dénigrée que le football loisir.

Bref, nous nous sommes tous (enfin seulement à 13) retrouvés, non sans mal, au milieu de la forêt créonnaise en ayant priés de ne pas tomber en panne sur la route. Même notre capitão avait les yeux rouges de peur de ne pas retrouver le chemin retour après la 3ième mi-temps.

Comme depuis le début de la saison, Coach Chris était dépourvu de ses défenseurs centraux pour ce match pourtant crucial face aux cadors du championnat. Il dû donc bricoler pour composer une énième paire d'axiaux. Gégé prenait place dans le rectangle de glaise, devancé par Azoua et Manu sur le peu d'herbe bordant la ligne de touche et donc Gnoul et Nico dans l'axe de la défense. Milieu à 4 avec de gauche à droite, Jérôme, Adrien, Chris, et Matthieu. Devant Chico épaulé par Henridinho.

Avec le recul, les premières minutes ont certainement confirmé que cette rencontre ne serait pas une promenade de santé pour nous. Dès la 2ième minute, sur un contact anodin, Manu reçoit un coup de genou involontaire dans les reins, et se tord de douleur au sol. Ne pouvant reprendre sa place, nous nous retrouvons à 12 avec un remaniement tactique d'entrée de jeu. Pourtant, nous nous créons les premières occasions, et, sur l'une d'entre elles, Adrien, sur une action solo, trouvera le poteau qui était heureusement rond ce qui permit au ballon de rentrer dans le but (0-1). Nous jouons plutôt bien en début de match, et nous aurions pu doubler la mise à au moins deux reprises mais sans que nous puissons trouver le cadre. Nos adversaires, plutôt brouillons en début de match, se réveillèrent d'un seul coup et ce fut alors une déferlante d'attaques successives sur le but de Gégé. Pendant 25 minutes, nous subissons complètement le jeu, ne sachant pas comment enrailler leur milieu de terrain très bien organisé. 4 buts plus tard, l'arbitre sifflera la mi-temps qui viendra à point pour nous, complètement à côté de la plaque. (4-1)

La pause permettra une mise au point, quelques coups de gueule, et une refonte tactique avec un 4-2-3-1, Adrien passant 10 et Chico en milieu gauche.

Le terrain commençant à geler, le jeu se complique de plus en plus. Grâce à notre nouveau positionnement, nous parvenons à étouffer le jeu de l'adversaire qui sera beaucoup moins dangereux lors de cette période. De notre côté, quelques centres dangereux, des frappes de loins mais peu cadrées, un joli coup franc avorté et une tentative de drop d'Azoua à faire palir le XV de France. Malheureusement pour nous, le score en restera là. Beaucoup d'effort lors de ce second acte, mais difficile de faire quelque chose de ces rencontres avec toutes ces absences, que ce soit aux entrainements ou aux matchs. A 12, quand les autres sont plus de plus de 16, nous pouvons que pécher physiquement. Il reste encore quelques rencontres avant la fin de la saison, et nous espérons tous que le taux de présence va aller en s'accentuant.

Les faits du match

- Le GPS est arrivé après nous sur le lieu de la rencontre. Trou du cul du monde.

- Manu a quitté le terrain royalement sur chaise porté par ses disciples. Abraracourcix.

- Grève des chasseurs coin ce jour après que le coup de gueule de Mathias ait fait fuir l'ensemble de la faune vers les Landes. Tarzan.

- Sylvestre aurait pensé à lancer son académie d'arbitrage après avoir constaté la médiocrité dominante des maitres du jeu lors des rencontres loisirs. Colina.

 

VAMOS CABCHONEROS !!!

 

Commentaires

---------------

---------------