CAB International Loisir : site officiel du club de foot de BEGLES - footeo

Le retour du geste

19 mars 2018 - 17:22

Après un match nul frustrant face aux CS Portugais, nous nous déplacions sur la commune d'Artigues pour la 8ième journée de la Liga Internationale Loisir®.

Artigues, qui se bagarre pour ne pas finir dans les bas-fonds du classement, aura à coeur d'obtenir les 3 points tout en sachant qu'il faut voir venir la fin de saison match après match. Je crois que tout y est. Bref, 4 défaites pour 1 seule victoire, tel est le maigre bilan d'une équipe qui a vu ses deux meilleurs joueurs quitter le navire en début de saison pour rejoindre le FC Loubesien.

De notre côté, c'est encore une faible affluence qui connait Coach Chris pour composer notre groupe. Beaucoup d'absents (plus de la moitié de l'effectif !) une nouvelle fois pour cette rencontre. A croire qu'il faudra augmenter le nombre de licenciés la saison prochaine...

Chris a donc composé l'équipe suivante. Flo dans les buts. En défense, une ligne de 4 avec Matt à droite, Ash' et Chris en défense centrale et Azoua en pilier gauche. Les soeurs jumelles à la récup', Adrien et Gnoul, Jérôme à droite et Greg de l'autre côté. En 10, el capitão de coeur et devant lui Chico.

 

Après avoir écouté les consignes du coach et enclenché le mode {une mi-temps sur 2}, nous entamons la première période les yeux bandés ou peut être juste fermé. Artigues prend de suite le contrôle du match grâce notamment un placement et un marquage approximatif de notre part. Ils ne tarderont justement pas à ouvrir le score sur une action que j'ai oublié. (1-0) Greg en sortira littéralement malade.

Flo nous sauvera la baraque plusieurs fois par la suite. Ash' tentera de réorganiser le système défensif en plein match, mais peu de joueurs l'écouteront. Malgré cela, nous parvenons tout de même à jaillir de temps en temps du côté de chez eux. Sur une balle récupérée par Adrien dans l'axe du terrain et donnée directement à Azoua sur son côté gauche, ce dernier repiquera dans l'axe avant de décocher une frappe hors de la surface qui finira par:

  • a - se coller dans la gueule du mec qui l'emmerdait depuis le début du match.
  • b - atterrir sur la commune voisine. 
  • c- aller se loger magnifiquement dans les buts adverses.

Réponse C, mesdames et messieurs. Si, si. Aziz égalise donc à 1-1 un peu contre le cours du jeu.

A la mi-temps, après les quelques consignes du Coach, Ashley poussera une petite gueulante tactique immédiatement remise en question par Pep Jérome mais certainement écoutée par le reste de l'effectif étant donné le mieux perçu en seconde période. 

Car nous sommes revenu sur le terrain avec d'autres intentions, que ce soit défensives ou offensives. Plus proche de notre adversaire direct, nous arrivons plus aisément à stopper leurs tentatives d'attaques et par conséquent, à récupérer beaucoup plus de ballons que nous exploitons mieux qu'à l’accoutumé. Relance courte, peu de touches de balles, un jeu plus direct et côté gauche qui flambe avec Seb et Azoua. On retrouve aussi un Adrien plus fluide, qui porte moins et ses stats sur ce match s'en ressentent. Notre deuxième but viendra d'ailleurs de notre numéro 8, qui, à l'image du film "Retour vers le futur", commencait à voir son numéro s'effacer dans son dos au vue de ses faibles stats. Il effectue une très belle percée côté gauche et effectue un centre tendu au second poteau qui reprit victorieusement par son tandem du milieu de terrain, Gnoul. (1-2)

Nous continuons sur notre lancée par la suite. Les situations s'enchainent jusqu'à que Flo dégage directement vers speedy 'Chico' Gonzalez. Le défenseur ne fait qu'effleurer le ballon de la tête et laisse filer notre attaquant vers le but. Peu en réussite ces derniers temps, il parvient à dribbler le gardien et pousser le cuir dans les cages vides. (1-3)

S'en suit un petit moment de relâchement, où Flo parviendra à repousser la réduction du score jusqu'à qu'un attaquant artiguois parvienne à le lober sur une sortie quelque peu hasardeuse. (2-3)

Nous aurions pu retomber dans nos travers lors de cette fin de match. Mais c'est sans compter sur notre ex-capitão, très déçu par le retrait du brassard, qui fera parler son talent quand à la 85ième minute, en crucifiant le gardien d'une demie volée imparable des 20 mètres, sans élan. Corcovadesque. (2-4)

3 points qui font du bien et qui nous font grimper à la 4ième place d'un classement tronqué par le joli foutoir des matchs reportés. A noter qu'il n'est pas à jour et qu'il faut nous rajouter 3 points.

 

Prochaine étape, la reception du leader, Ludon. La victoire n'est pas impossible. À nous de montrer notre détermination, tous ensemble, et aussi pouvoir compter sur un maximum de monde présent.

 

Les faits du match:

  • Anéanti par la perte du capitanat, Henridinho s'est perdu en venant au stade malgré notre 6ième visite ici. Déchéance.
  • Les courants d'air provoqués par les montées successives d'Aziz ont déclenché une colique foudroyante chez Greg, obligé de nous quitter. Redoutable Chergui.
  • 3 plaintes pour tapage nocturne ont été déposées au commisariat d'Artigues malgré nos consignes dictées à Flo de gueuler "MOOOOOOOOOONTEEEEEEEZ !!!" moins fort. Oliver Kahn addict.
  • Un mini goûter était organisé après la rencontre pour célébrer l'anniversaire du petit Adri. La maman de son camarade Azoua avait préparé pour l'occasion des petites poches pleines de surprises pour l'ensemble des joueurs. Choupinou.
  • Jéromishev Guardiolovki sort un ouvrage sur l'exploration tactique du football des balkans d'après guerre que l'on pourra trouver dans toutes les bonnes librairies à côté de celui de Pierre Menes. 16,90€.

 

 

VAMOS CABCHONEROS !!!

 

Commentaires

---------------

---------------

---------------