CAB International Loisir : site officiel du club de foot de BEGLES - footeo

Les minots l'ont fait

11 décembre 2017 - 13:31

" Il est pas normal, les gars, de ne pas gagner ce match! Faire 1-1 face à cette équipe, c'est deux points de perdus."

Nos regards et interrogations en disaient longs lorsqu'un Coach Chris agacé entra dans le vestiaire et prononça ces phrases.

Mais pourtant, la victoire était bien là, et méritée surtout.

Nous recevions donc Ambarès, ce club qui, la saison passée, était venu chercher le match nul et deux packs de bières (je suis lourd, mais je le sais) dans un match où nous méritions de gagner. Autant dire que ces deux facteurs étaient plus que de la motivation, c'était une obligation de remporter cette opposition.

Coach Chris avait 16 joueurs (dont 15 âgés de moins de 18 ans) pour composer une équipe de guerriers. Premier choix, évincer Flo de ses cages pour y coller Jack "Gégé" Daniels. Dans la défense, les guerriers Yannick et Sylvain dans l'axe accompagnés de Benjamin "Aziz" Button à gauche et Matthieu buddha de l'autre côté, côté grillage. A la récup', auto-titularisation du Coach épaulé pas Gnoul. Antoine à droite, Jérôme à gauche/milieu/défense/attaque/touche. Devant la fameuse palindrome ChiCo-NiCo (Chi de Chico et co de Nico ou Ni de Nico et Co de Chico ... Hommage à Jean D'Ormesson.)

 

 

Nous étions plus que confiants avant ce match. Passée presque inaperçue, la moyenne d'âge de notre équipe (21 ans) ne pouvait que nous permettre de prendre le dessus face aux quarantenaires ambarésiens.

La première mi-temps était clairement en notre faveur. Bien en place, nous avions décidé de joueur au football. Beaucoup de combinaisons, des changements de côté, de pressing collectif, seul Aziz (16 ans) tenté de dribbler tout son côté en restant sur la ligne de touche. Nous avons eu beaucoup de situations chaudes, de corners, de coups-francs, seuls le dernier geste nous faisait défaut. Frappes trop molles ou pas cadrées, passes mal appuyées, mauvais choix, c'est ce domaine que nous devons travailler, car nous ne rencontrerons pas toujours des équipes aussi faibles, il sera donc de plus en plus important que l'on soit plus tueur devant le but.

A noter aussi la belle activité de nos milieux récupérateurs, notamment Gnoul (16 ans) qui était présent dans tous les domaines (récup', construction du jeu, et même décisif devant le but...).

Malgré toutes ces louanges, nous allons être punis , à la demi-heure de jeu environ. Leurs nombreux ballons lancés par dessus la défense étaient jusqu'alors toujours neutralisés par notre défense, sauf une fois, sur une erreur d’inattention de Matthieu qui laissa s'échapper un joueur dans son dos qui s'en alla battre Gégé d'un ballon entre les jambes. (0-1)

Il y a quelques matchs, nous aurons complètement baissé la tête. Là, nous sommes repartis directement de l'avant, multipliant les situations chaudes dans leur 30 mètres. Les essais de Chico (17 ans), Antoine (17 ans) ou encore d'Henridinho (non je déconne, il a simulé une entorse 3 minutes après son entrée) resteront pourtant infructueux.

Mais le travail paie toujours. Et sur un dernier corner juste avant la pause, Antoine envoie un ballon premier poteau, Chris "Brandao" dévie le cuir du dos jusqu'au second poteau où Coco "Gnoulisso" reprend rageusement de la tête tel un chanteur iconique allumerait le feu sur scène. (1-1)

 

L'arbitre, arborant le sponsor Camel sur son maillot, siffle la mi-temps. 

 

Le second acte sera un ton en dessous, du moins dans l'animation du jeu, car l'envie restera impeccable.

Malgré son jeune âge, la perte de Chico sur blessure grave (crampe foudroyante) mettra du plomb dans l'aile dans le secteur offensif malgré l'entrée pleine d'envie de Greg "exterieurinho". La fatigue n'aidant pas, les combinaisons laisseront place à l'exploit individuel inexploité ou les balles en profondeur trop fusantes.

Vers la 60ième minute, alors qu'Azoua gagnait en simplicité, et retrouvait une seconde jeunesse du haut de ses 16 printemps, et il mettra ce regain d'énergie au profit de l'équipe. Intelligemment servi par Adrien dans un petit espace, il récupère le ballon à l'angle de la surface et décoche une superbe frappe qui ira se loger dans le petit filet opposé. (2-1)

Nous aurions pu avoir peur par la suite, quand Flo (18 ans tout juste) remplaça Yannick en entrant sur le terrain avec ses gants de gardien, mais sa prestation fut plutôt bonne quand bien même il criait "J'AAAIIIIII" avant de réceptionner nos passes.

Le reste du match sera qu'un combat sans grand intérêt technique qui verra notre valeureuse équipe l'emporter fort logiquement malgré notre manque de maturité post-adolescente.

Félicitations à toute l'équipe, il est fort agréable de jouer des matchs comme celui ci, et malgré tout un tas de défauts, cette cohésion, cet esprit d'équipe prend le dessus sur tout le reste. Continuons à prendre du plaisir comme ça et à vivre pour le meilleur.

Il est bien sûr évident que ce résumé contient des stats fictives concernant nos âges, malheureusement bien plus avancés, ou encore penser que Greg n'a pas d’intérieure de pied, après expertise médical, nous sommes sûrs que oui.

 

Les faits du match

  • Ambarès jouait en vert "bouteille". Chambrage.
  • Il y avait bien pénalty sur Matthieu en première période. Chameau.
  • 5 trous dans le grillage ont été constaté après la rencontre. Colère inappropriée.
  • Contrôle surprise de la Brigade Correctionnelle des Mineures après le match. Soupçons adverses.
  • Coach Chris a amené tous ses gamins à Aqualand le lendemain du match. Colonie de vacances.
  • Des nouvelles rassurantes de Chico qui passé 48h aux urgences à se faire étirer. Blessure de guerre.
  • 120 morceaux de fromage ont été recensés avant l'entrée des joueurs. Aucun survivant.

 

Resultat journée 4

 

VAMOS CABCHONEROS !!!

 

 

Commentaires

---------------

---------------

---------------