CAB International Loisir : site officiel du club de foot de BEGLES - footeo

Mer'cab'to

25 août 2017 - 14:02

L'été n'a pas été de tout repos pour tout le monde. Pendant que certains étaient en mode merguez sur le sable des plages paradisiaques d'Hostens ou Sanguinet, nous, nous avons travaillé d'arrache-pied pour constituer une équipe capable de finir au delà de la 5ième place.

Tâche rendue difficile dès le début du mer'cab'to de part les lourds départs qu'a connu notre effectif.

 

En effet, happé par les malto-dollars provenant de l'étranger, Mika, Aurélius, Julien n'ont pu que succomber à la tentation et quitter le CAB.

Même si Mika n'est resté qu'une saison au sein de notre effectif, il laisse une image positive. Un gars sympa, blessé, serviable, blessé, toujours prêt à dépanner, et blessé. Bon vent à toi, parabens.

Autres départs, un peu plus touchant de part leur ancienneté: Aurélius et Julien. Le premier n'a pas eu le choix. Son peuple nordique est en guerre, et il ne peut pas les laisser combattre seul. Il a sauté dans le premier drakkar venu avec son glaive et bouclier. Bonne chance. Reviens nous après cette guerre.

Julien lui, double ballon de malt, est tristement séquestré par son boulot. Nous perdons un leader technique et surtout moral qui va laisser un grand vide (mais plus de place dans le vestiaire). Reviens quand tu veux mais rapidement.

Autre joueur sur le départ, N'golo Hervé. Il aurait une passion cachée pour le curling et aimerait l'exercer.

 

 

Côté arrivées, nous avons très bien bossé.

D'abord, deux retours.

NICO "LE CARIBOU" - GARDIENO-ATTAQUANT

Parti tenter sa chance dans le monde du karting, à d'abord du perdre du poids pour permettre au véhicule d'avancer. Aperçu complètement squelettique cet été, nous nous sommes tous mis d'accord pour le faire revenir et lui permettre de retrouver sa musculature d'autrefois. 

Aziz "AZOUA" - LATERO-AILIER

Succombant aux sirènes de son ex, il nous quitta l'été dernier pour retourner dans ses bras. Mais son amour pour Adrien et les petites gommes noires du synthétique sont bien plus forts que toutes ses ex. Il décide donc de revenir chez nous cette saison sans porc mais avec quelques petites surprises dans ses poches de sarouel.

 

Puis, les recrues, les vraies.

JULIEN "GNOUL" - MILIEU DEFENSIF

Arrivée avortée l'été dernier, il a décidé de franchir le pas cette saison. Fan du barça, il a observé quelques matchs du CAB cette saison et a vu en "Greg un peu de Messi", et en Seb "un peu de Digne, mais ça c'est moins cool". C'est donc fièrement qu'il portera les couleurs noire et "elkfof" cette année.

 

MAXIME "CHICO" - ATTAQUANT SPÉCIALISTE DES POTEAUX

Devenu un habitué des entrainements la saison passée, son adoration des montants lui a causé quelques soucis lors de l'assemblée générale de fin de saison. 4 poteaux fêlés, 2 barres cassées et une petite cage avec des traces de dents. Montant du préjudice: 3000 euros. Épargné du côté financier, il devra tout de même effectué une année de travaux d'intérêt généraux au sein du CAB et planté une dizaine de buts.

m

  GERALD "GEGE" - GARDIEN ET PILIER

Les absences de FLO la saison dernière nous ont ouvert les yeux. Il fallait un autre gardien. Gégé était pour nous l'idéal. Modèle des plus grands (Buffon, Higuita, Yashine ou encore Igor des "collègues"), il mettra en concurrence Flo, mais aussi Henrindinho lors des après matchs.

 

TONY "LA BÊTE" - ATTAQUANT

Repéré écrasant des mygales avec les doigts et mangeant des kangourous crus sur les plages australiennes, nous nous sommes immédiatement dit que cela n'avait rien à voir avec du football. Banco, on l'a fait signé dans la foulée. Premier essai, il causa un accident sur la rocade en envoyant une patate du gauche qui renversa un 16 tonnes. Recruté plus pour faire peur aux défenses adverses et réguler le trafic routier.

 

YANNICK - MILIO-DEFENSEUR

Henridinho a encore fait marcher son réseau pour nous dégoter ce joueur de talent. Capable d'évoluer en tant que défenseur ou milieu de terrain defensif, nous ne doutons pas de ses capacités à évoluer également derrière le comptoir.

Commentaires

---------------

---------------

---------------