La defaite? Cénon !

22 avril 2017 - 18:04

Manquant de temps en ce moment, j'ai encore oublié de faire "L'avant match". Je vais donc présenter un peu ici l'ABC, plus connu sous le nom des Amis du Bas Cenon, mais aussi appelé l'EDTLMP90 (Ennemis de tout le monde pendant 90 minutes). Car, pour les avoir rencontré plusieurs fois ces dernières saisons, nous savions pertinemment qu'ils possèdent dans leurs rangs des joueurs que j’appellerai "les caniches du football", ceux qui aboient constamment à en devenir relou mais qui sont mignons quand même.

Bien classé comme à son habitude, et champion sortant, ils sont cette saison à la lutte avec le FC CREON pour le titre, bien qu'ils aient perdu leur confrontation directe face à ces derniers. (3-5) En gagnant ce soir chez nous, ils passeraient premier devant Eysines (qui a fini ses matchs) et seraient dans l'attente des rencontres en retard des créonnais.

Eliminé de la phase de qualif en LDC, ils se sont retrouvés en Europa League et sont d'or et déjà éliminés de cette compétition au profit de Beaudesert FC.

 

Les beaux jours ont l'air d'éloigner nos joueurs du football. Nous peinons à former un groupe pour ces derniers matchs alors que cet hiver, nous étions bien souvent en sureffectif. Allez comprendre. Quoi qu'il en soit, Coach Chris avait rallier les troupes avant cet avant dernière rencontre qui nous voit affronter un membre du Big Four de la Premier League Loisir. Nos dernières prestations étant très très moyenne, il a choisi de diriger notre attention sur un seul facteur, peut être le plus important dans ce sport: l'envie. Allant même exiger la victoire. Peut être un brin exagération dans ces propos, car connaissant le niveau de nos adversaires et notre effectif pour ce match, peu de monde aurait parié autre chose qu'une victoire des visiteurs.

Avec les moyens du bord, il a donc composé ce 11 de départ.

Qui aurait donc cru, sans même connaitre le score, qu'au bout de 90 minutes, nous pourrions voir des visages marqués exprimant une sorte de dépit chez nos adversaires? Une attitude résumée en une image.

Dès l'échauffement, on sentait une forte concentration dans nos rangs. Comme si le déclic était enfin arrivé. Même Henridinho faisait les flexions sans même s'aider des mains. Et juste avant de débuter la rencontre, nous buvons une dernière fois les paroles de Chris ou Adrien, facteurs de motivation et de grinta.

Il est clair que nous savions que nous ne verrions pas beaucoup le ballon et cela c'est vérifier d'entrée de jeu où pendant une dizaine de minutes, nous avons beaucoup souffert en nous débarrassant trop vite du ballon ce qui nous laissait que peu de temps pour respirer. Acculés devant nos buts, nous comptons à ce moment là que sur la maladresse de l'adversaire sur les quelques opportunités qu'ils auront d'ouvrir le score. Il nous aura donc fallut un bon quart d'heure pour sortir la tête de l'eau et élevé notre niveau de jeu (à l'équivalent d'un Valbuena). Ashley et Chris nous montrant le chemin, nous nous sommes transformés en chien de garde en laissant que peu de temps de respiration à nos adversaires. Bien sûr, tout n'était pas parfait, commettant beaucoup trop de fautes par ex, mais cette cohésion, cette envie partagée faisait extrêmement plaisir à voir.

Et nous serons récompensés vers la demi-heure de jeu quand Seb F., récupérant un ballon au milieu de terrain, s'en va en rush plein axe et lança Adrien côté gauche. Ce dernier rentre dans la surface et ajuste le gardien adverse parfaitement. (1-0)

C'était le scénario parfait. En ouvrant le score, nous savions qu'ils allaient évoluer plus haut, nous laissant plus d'opportunités de contres, phase de jeu beaucoup plus intéressante pour nous sur ce match. Et c'est exactement ce qui se produisit. Bien que dépassés au milieu de terrain, nous ne lâchons pas nos adversaires directs, ne leur laissant pas le choix de tenter le un contre un. Mais face à notre charnière centrale impériale mené par le Fabulous Ash' et son élève Seb F., ils tomberont souvent face à un mur et seront stoppés tantôt légalement, tantôt non. Et c'est sur ces coups francs que nous serons le plus embêtés comme à notre habitude, mais leur incapacité à cadrer nous sauvera.

C'est sur un de ces fameux contre que nous doublerons la mise peu avant la mi-temps. Adrien, balle au pied côté gauche, voit l'appel plein axe de Matt F. (j'aime me mettre dans la peau de Pat' Evra et parler de moi à la 3ième personne.) Il décoche alors une superbe passe longue, tendue pour le néo milieu droit. Ayant peu de temps pour réfléchir, Matt tente le contrôle plat du pied. Eh ben, me croirons ce qui veulent, mais il n'ait rien eu  à envier à Iniesta sur ce geste. Surpris mais encore conscient, il lance en une touche le bien nommé "Chico" qui plantera un deuxième coup de croc dans le fessier de Cenon. (2-0)

Nous parvenons à la mi-temps sur ce score qu'on peut considérer flatteur mais aussi qui nous fait un put*** de bien sa grand mère!

Le second acte, on prend les mêmes, et on recommence. En début de période, Cenon va pousser, et nous, on va les repousser. Seuls les coups de pieds arrêtés vont nous inquiéter quand Ash' n'a pas sa tête sur la trajectoire du ballon. Au milieu, Laurent et El Pulpo font un remarquable travail de pressing, en tentant de relancer juste à la récupération. Cenon après avoir tenté des percées axiales, s'en remet à vouloir empreinter les ailes. Mais Freddy à gauche et Seb C. à droite ne leur laisseront pas ce luxe.

La  70ième minute aurait pu être fatale, tant dans le physique, que le mental. A la suite d'un corner, le ballon traine dans la surface. Un ami du côté de Cenon récupère avec El Pulpo a ses trousses. Les deux joueurs sont au coude à coude, l'adversaire tombe, et à la surprise générale, le corrompu Sylvestre Colina siffle un pénalty. Le Caribou, qui était tranquillement en train de brouter près de son poteau, ne fut pas très content qu'on vienne le déranger, et il déviât psychiquement la balle au dessus de son but.

Plus les minutes passent, plus les visiteurs baissent de rythme, les espaces se créent, et nous aurons plusieurs opportunités, souvent mal négociées (fatigue aussi), de creuser l'écart. Cette chance sera même servi sur un plateau en fin de match. Fernando, balle au pied dans la surface, se fait lamentablement fauché par derrière dans la surface. Mr Colina n’hésite pas et siffle. Sûr de lui, Laurent "Klopp" se saisit du ballon. Course d'élan à la Simone Zaza, même résultat que Zaza mais en moins haut.

Le résultat restera inchangé, et la satisfaction aussi dans nos rangs. Bravo les gars, c'est exactement ce que Coach Chris attend de nous à chaque rencontre !

Les faits du match :

  • Les caméras de vidéosurveillance du parking montre bien l'arrivée de Jéromichev à 19h47 et la descente de son véhicule à 20h32. Retard travaillé.
  • Nous ne savons toujours pas si la mini dépression d'Henridinho est dû à l'absence de Greg ou le fait que Greg possédait les restes de Whisky. Pas de geste.
  • Sur le ralenti, nous pouvons parfaitement constater que le contrôle de balle sur le second but n'est pas réalisé par Matt F, mais par sa doublure lors des gestes difficiles. Fiction.
  • Après cotisations, nous avons récolté 14,50 euros pour acheter une paire de protège-tibias au numéro 3 de Cenon. Solidarité.
  • Le contrôle anti-dopage d'après match s'est avéré positif aux hormones de taureau pour Freddy. Redbull.

 

GOD SAVE THE CAB !!!

Commentaires

---------------

---------------

---------------