CAB International Loisir : site officiel du club de foot de BEGLES - footeo

CAB Constrictor

9 janvier 2017 - 00:46

C'est donc sur nos terres, et plus particulièrement sur le terrain d'honneur, que le match s'est déroulé. Ce premier match de Ligue des Champions Girondine ® était important, d'une part parce que c'était un match de reprise mais aussi car la défaite est quasiment interdite dans cette phase de poule pour espérer se qualifier pour la demi finale de la compétition phare et regardé aux quatre coins de la Gironde.

Disposant de la quasi totalité de l'effectif, Coach Chris, atteint d'une gastro foudroyante, avait quand même fait le déplacement et donné la composition suivante. Retour au traditionnel 4-4-2 à plat avec Ed "Ballantines" Warner dans les buts, Matt F., Ashley et Mathieu M. dans la l'axe et Freddy à gauche. A la récup' El Pulpo et Hervé, et sur les côtés Antoine et Adrien. Devant el Capitão et Amara 'Greg' Simba.

Le briefing à l'échauffement a été clair et nous entamons le match de manière offensive même si il est difficile d'approcher du but adverse. Le ballon circule plutôt bien, et nous le récupérons rapidement les fois où nous le perdons.

Hormis sur quelques coups de pieds arrêtés, le BOA ne nous inquiète peu. L'ouverture du score viendra au moment où on ne l'attend pas. Sur un dégagement raté du gardien, Adrien récupère le ballon à 35 mètres et ajuste une frappe directement qui lobera le portier et ira se loger sous la transversale (1-0).

Quelques minutes plus tard, dans le même périmètre, Adrien encore "on fire" depuis son but, tente le même geste. Copie conforme. (2-0) 

L'adversaire accuse le coup. Nous multiplions les tentatives d'offensives, même si nous restons quand même peu dangereux, maladroit dans le dernier geste.

C'est sur un longue passe de Mathieu M. à destination du mec en feu, que le 3ième but arrivera. Adrien donc, réceptionne la passe à la limite de la surface de réparation et de la ligne de corner, temporise, feinte le centre deux fois, et, en toute simplicité, ajuste un nouveau lob petit filet opposé. Il se retourne, lève le col de son maillot, et prononce les deux suivants : "Au revoir!". (3-0) Coach Chris décidera de le sortir à la mi temps pour insolence.

Alors qu'un joueur du BOA sauve un ballon sur la ligne quelques minutes plus tôt, Fernando parviendra à trouver la faille d'une frappe extérieur du pied qui, je vous laisse deviner... lobera le gardien adverse. (4-0)

Mi-temps

La seconde période démarre sur LE geste de notre capitão, Henridinho. Réceptionnant un ballon dans la surface au niveau du point de pénalty, notre numéro 10 aurait pu facilement mettre le ballon dans la lucarne du pied gauche. La simplicité n'étant pas sa tasse de maté, il préféra dribbler 3 ou 4 gars dans la surface avant de retourner et délivrer un bijou de passe décisive à Mathias qui ne pu que le remercier en la mettant au fond. (5-0) Tout ceci se rapproche parfaitement de la vérité, juste un peu embellit pour la narration.

Après cette action, nous savions qu'Henri avait fait son geste, et abattu notre adversaire. Ce qui rendu la tâche plus facile aux joueurs plutôt moyen de l'équipe pour se montrer. C'est d'ailleurs Usain Seb F. qui va en profiter. D'abord en exploitant une belle passe de Mika pour enfoncer le clou et remporter le premier set d'une belle frappe (6-0) puis en donnant à son tour et permettant à Mathias de s'offrir un doublé (7-0).

La fatigue, le froid, et la détérioration du terrain ne nous permettra pas d'enfoncer le clou malgré plusieurs opportunités dans le jeu ou sur coups francs. Nous avons quand même continuer à jouer, sans rien lâcher du début à la fin du match malgré le score déjà large à la mi-temps. Nous avons réédité notre perf' de Camarsac d'une manière encore plus sereine. Et quel plaisir nous avons pris.

La première marche est franchie. A nous de recommencer cela lors des deux prochaines rencontres sur notre terrain.

#ObjectifFinaleLDCG

 

Les faits du match:

  • Malgré une herbe fraîche et glissante, on sent qu'Ashley se francise de plus en plus. 0 tacle. Bad.
  • Un projecteur a été volontairement éteint pour permettre de masquer les erreurs défensives de Seb F.
  • Sylvestre Molina a tenté d'avoir une ovation en demandant le changement à 10 minutes de la fin. En vain.
  • Hervé a été autorisé par le coach à partir au ski le week end prochain. Piste verte maxi.
  • Un bar clandestin aurait été découvert dans la voiture d'Ed 'Ballantines' Warner.
  • Adrien aurait lobé la boulangère le lendemain matin en lui donnant le billet de 5 euros.

 

God Save The CAB !!!

 

Commentaires

---------------

---------------

---------------